Bannir les carburants fossiles est désormais plus urgent que jamais

15-11-2018

L’heure est grave pour le climat selon le rapport, très critique, que le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) a publié le mois dernier. Le panel climatique des Nations Unies avertit que le réchauffement de la planète doit être limité à 1,5 degré, contrairement aux 2 degrés actuels, afin d’éviter une « catastrophe climatique » mondiale. Pour y parvenir, les émissions de CO2 doivent avoir diminué de 45 % d’ici 2030 et être inexistantes d’ici 2050. Compte tenu de la contribution considérable des transports aux émissions de CO2, notre priorité absolue est, à mon sens, de mettre un terme à l'ère des combustibles fossiles!