Retour

PitPoint investit dans la station-service à hydrogène d’Anvers

08 avril 2017

Pitpoint a repris une station à hydrogène pour autobus à Anvers. Cette acquisition est réalisée sous la bannière du projet européen High V.LO City.[1] Ce projet vise à accélérer l’intégration d’autobus publics à l’hydrogène dans les villes. Pour PitPoint, la reprise de la station-service à hydrogène d’Anvers est une nouvelle étape pour atteindre l’objectif d’un transport 100% propre en 2030.

L’usage de l’hydrogène en est encore à ses débuts. Cependant, chez PitPoint nous croyons fermement que l’hydrogène a un fort potentiel en tant que carburant propre. Il ne produit aucune émission de substances nocives et il est inépuisable. Oskar Voorsmit, Business Development Manager chez PitPoint : « L’hydrogène est le carburant propre du futur. Nous misons sur l’utilisation de l’hydrogène et nous sommes extrêmement satisfaits de l’appui que nous recevons dans le cadre du High V.LO City Project.

A Anvers, PitPoint est responsable, en tant que propriétaire, de l’entretien et du fonctionnement de la station. La station-service à hydrogène n’est pas accessible au public et approvisionne uniquement la société flamande de transports publics De Lijn. La station-service, qui est actuellement installée dans le port d’Anvers, sera à terme déplacée vers le dépôt de De Lijn à Anvers. PitPoint a ici souscrit un contrat de livraison avec Air Liquide..

Aux Pays-Bas, Pitpoint est également actif sur divers projets se rapportant à l’hydrogène. Citons la société de transports publics Qbuzz, qui a récemment présenté le premier des deux autobus à hydrogène qui rouleront dans la province de Groningue. PitPoint est responsable de la conception, de la construction et de l’exploitation de la station à hydrogène dans laquelle Qbuzz va s’approvisionner.

Actuellement, deux stations à hydrogène sont opérationnelles aux Pays-Bas : une à Rhoon et une à Helmond. La station de Helmond a été réalisée et est entretenue par PitPoint. Les autorités néerlandaises ont pour ambition la création d’un réseau de 20 stations à hydrogène d’ici 2020. PitPoint met tout en œuvre afin de pouvoir réaliser un nombre important de ces stations-service.

[1] Le High V.LO City Project est subventionné par le Septième Programme-cadre de l’Union européenne (PCRDT/2007-2013) pour ‘the Fuel Cells and Hydrogen Joint Technology Initiative’ suivant la convention de subvention n° 278192.

Europa

FCH